[symple_column size=”three-fourth” position=”first” fade_in=”false”]

Son origine

Le Reiki fut créé par Mikao Usui, un moine japonais qui a «redécouvert» vers la fin du 19e siècle, cet ancien art de guérison qui a ses origines au Tibet.

Mikao Usui a enseigné le Reiki au Japon pendant plusieurs années et un de ses disciples, le Dr. Hayashi, l’a enseigné (après avoir utilisé le Reiki pour la guérir) à Madame Hawayo Takata, une japonaise américaine dynamique originaire d’Hawaii qui a plus tard déménagé en Californie.

[/symple_column]

[symple_column size=”one-fourth” position=”last” fade_in=”false”]

[/symple_column]

Mme Takata a condensé en 3 niveaux la formation originale qui en avait 7. Avec Mme Takata, on devenait Maître Reiki par le biais d’initiations, ce qui permettait de l’enseigner et de le transmettre aux autres. Elle a formé 21 maîtres au Reiki entre 1950 et 1980 et ces maîtres l’ont ensuite diffusé dans le reste du monde. Les 3 niveaux, et les initiations, sont toujours d’actualité aujourd’hui. On appelle le Reiki Traditionnel Usui, celui qui permet de remonter la filière jusqu’à Mikao Usui lui même.

Depuis, des formations « dissidentes » enseignent le Reiki, toujours avec 3 niveaux, mais avec une ouverture sur le monde encore plus importante, et une accessibilité financière très différente de la lignée Reiki « officielle » (Tarifs d’initiation de 2 à 10 fois inférieurs). Diane Stein est une des premières à avoir popularisé le Reiki (voir son livre « Reiki Essentiel »). L’enseignement reste le même (à quelques détails près), et l’intention de guérison pour les autres ne change pas.

C’est ce type de Reiki « moderne » et « accessible à tous » que j’enseigne depuis 2005.

Travail personnel du praticien

Même s’il n’y a pas d’exigences ou de protocole d’enseignement pour le développement personnel du praticien, les initiations, les auto-traitements et la guidance du Maître permettent à l’étudiant de se développer spirituellement et de faire un certain nettoyage de son champ énergétique. Ceci aide le praticien à devenir un canal plus clair pour transmettre l’énergie et lui permet d’approfondir sa relation à ses clients éventuels à mesure qu’il intègre les différents niveaux d’apprentissage. Il est donc important de choisir un “Maître” Reiki qui vous corresponde, et qui fasse suffisamment de travail personnel pour maintenir un niveau d’intégrité important.

En Reiki, le praticien canalise l’énergie universelle à travers le « chakra couronne » et la rend disponible pour le client à travers ses mains. Il impose les mains à différents endroits du corps (chakras, articulations majeures, système endocrinien, ainsi que toute partie du corps ayant besoin de soulagement). Le « protocole » traditionnel de soins commence de la tête pour descendre jusqu’aux pieds et ensuite, éventuellement, traitement sur le dos de la personne.

La théorie est de laisser le champ énergétique du client prendre ce dont il a besoin. L’énergie va où elle doit aller pour faire le travail qu’elle a à faire. Le praticien de Reiki permet tout simplement à l’énergie de passer à travers lui, ne la dirige pas et ne fait pas de manœuvres spéciales pour enlever ou réparer quoique ce soit dans le champ énergétique. Aucune technique n’est enseignée, l’énergie fait le travail. Les symboles sacrés sont utilisés pour connecter plus profondément le client à l’énergie dont il a besoin, pour augmenter la puissance du traitement et pour se connecter à distance, ou pour soigner plus spécifiquement le mental, l’émotionnel, le passé, le physique.

L’énergie universelle aide à équilibrer le champ énergétique, dissoudre les blocages énergétiques, physiques, émotionnels, mentaux ou spirituels. Généralement le client se relaxe profondément durant le traitement.

(Ce message n'apparait qu'1 seule fois)

Inscrivez-vous à la Newsletter, 
Recevez la vidéo explicative :

Vos informations sont protégées.

A très vite pour découvrir tout ce que peut vous apporter l'énergétique !