Aux Etats Unis ou ailleurs, des « guérisseurs » interviennent régulièrement dans les hôpitaux. Le week-end dernier, ici en France, c’était mon tour… Je suis allée 3 fois à l’hôpital… Deux fois en mode invisible, et une fois incognito.

Accompagner un ange.

Une IMG (interruption médicale de grossesse) à 6 mois était prévue pour une de mes amies. Je devais me rendre à l’hôpital pour un soin en direct, le lendemain de l’intervention, pendant l’heure des visites. Mais « je ne sais pas pourquoi 😉 » j’ai proposé, avant son entrée dans le parcours hospitalier chaotique que ce type d’intervention implique « Si tu as besoin, n’hésites pas».

Son homme m’a donc envoyé un premier sms, en direct de la salle d’accouchement/bloc, après une bonne douzaine d’heures d’essais et prises de médicaments déclencheurs en tous genre : « Toujours rien, elle tourne de l’œil, le col ne lâche toujours pas ». Puis, un peu plus tard, elle : « Péridurale toute à droite, rien à gauche, je sens tout « engorgé » partout mais rien qui lâche ».

Nous avons donc fait un premier soin à distance.

Son témoignage : « Après t’avoir appelée, j’ai senti ton intervention directement sur la table d’accouchement. Ça m’a aidé à reprendre des forces, et à lâcher prise. Cela faisait plus de 12 heures que le col ne dilatait pas. Après ton intervention, il est passé de 2cm à 10 cm en à peine plus de 30 minutes. Mais le plus important pour moi est qu’il y avait un problème de latéralité dans la péridurale. J’avais une lombaire de déplacée et du coup, l’anesthésie se faisait uniquement sur la droite. Grâce au soin, j’ai pu sentir un équilibrage, qui a fait que mon coté gauche a été enfin soulagé. Pendant une heure, je ne souffrais plus».

Autre sms une heure plus tard « Col dilaté, bébé toujours pas engagé ». Elle m’a redemandé de l’aide…

Je dois vous avouer : ce n’est pas la première fois que je travaille à distance pendant une opération.
J’ai aussi eu l’occasion de me déplacer plusieurs fois à l’hôpital pour faire des soins énergétiques en attendant la prise en charge aux urgences ou après des interventions. J’ai même déjà aidé des femmes à retrouver leur énergie après une IMG. 

Mais je n’étais jamais intervenue pendant une IMG. Là, j’ai aidé un petit ange à arriver sur cette terre, et à en partir. Directement. Même à distance, ça m’a fait un choc.

Je me suis donc de nouveau reconnectée, pour essayer de les aider. 18 minutes plus tard nouveau sms « Il descend doucement. Merci merci merci ».

Durant ce soin bien spécifique, que j’ai fait dehors, sous la lune, m’est venue la pensée suivante : Nos âmes viennent sur cette planète faire l’expérience de la vie sur Terre, pour se développer et grandir. Les âmes de ces enfants, peut-être, n’ont pas besoin d’une expérience terrestre aussi longue, et passent directement au plan suivant dans lequel elles ont besoin d’expérimenter autre chose. Peut être, se servent elles de leur passage éclair sur Terre comme d’un tremplin, simplement. Ce faisant, elles permettent à toutes les âmes impliquées dans leur passage éclair de grandir aussi, et gagner en compréhension.

Le lendemain matin, j’intervenais incognito, mais cette fois physiquement, directement dans sa chambre. Pendant l’heure des visites. Un long soin, de récupération et restructuration de champs énergétiques.

Son témoignage : « Ce n’est pas la première fois que tu m’accompagnes après un accouchement, mais c’est la première fois que je récupère aussi vite. Le travail qui a été fait durant la nuit et l’intervention même se sent vraiment. Cela fait deux jours à peine, et je vais vraiment très bien, par rapport à mes expériences précédentes à l’hôpital. ».

Voyez-vous, j’hésite toujours à partager avec autant de détails certains aspects de mon travail. D’abord parce que c’est difficile à expliquer. Encore plus à comprendre si l’on n’a pas un jour expérimenté. Et puis de toutes façons, comme toujours, je ne suis que l’intermédiaire…

Pourquoi cette fois ?

Sans doute parce qu’en parler, tout en les gardant anonymes, me permet de faire aussi une partie du deuil.

ET SURTOUT, pour re-mettre en lumière le point suivant :

L’approche énergétique est COMPLEMENTAIRE à la médecine officielle en cours dans notre pays. Elle ne s’y oppose pas.

En tant que patient, vous pouvez choisir une équipe pour vous soutenir : la famille et les amis, bien sûr, mais aussi les thérapeutes qui vous accompagnent habituellement. Aux Etats Unis, on appelle cela une “healing team” (équipe de guérison).

N’hésitez pas. Vous y gagnerez en confort, en temps de récupération. Vous respecterez qui vous êtes, et vous sentirez soutenu par une équipe de soignants, tous différents, et tous travaillant pour vous.

Je souhaite à cet ange un magnifique voyage dans une autre dimension.

 

Coeurdialement

Mary Laure Teyssedre

(Ce message n'apparait qu'1 seule fois)

Inscrivez-vous à la Newsletter, 
Recevez la vidéo explicative :

Vos informations sont protégées.

A très vite pour découvrir tout ce que peut vous apporter l'énergétique !