Tout le monde le sait. A priori. Mais qui l’entend vraiment ? Après un jeûne il y a 2 ans, et un stage l’an dernier, j’ai replongé cet été. Et testé, de nouveau, un stage de CRUsine (de la cuisine crue). En plus de me régaler, j’avais envie d’explorer plus en détails. Voici donc mon retour d’expériences sur cette façon de crusiner vraiment étonnante…

L’alimentation crue est exclusivement végétale 🙂

Stage de Cuisine Cru chez Cilou et sa Crusineacademie

D’abord cette alimentation est exclusivement végétale (pas œuf, pas de lait). En général, les farines de blé sont supprimées (sans gluten aussi, donc). Du coup, on dépasse largement les 5 fruits et légumes par jour recommandés ;-). Lors de ces deux stages, j’ai appris à cuisiner des aliments que je n’utilisais jamais (les épinards, les blettes, les noix de cajou cru, l’agar-agar, les graines de chia, les graines germées et tellement d’autres choses). On appelle aussi cela l’Alimentation vivante.

Pourquoi je m’y suis intéressée ?

Dans un premier temps, pour expérimenter quelque chose de nouveau. Végétarienne depuis un peu plus de 3 ans, j’avais déjà senti une nette amélioration de ma santé, de mon niveau d’énergie, et surtout, au niveau professionnel, mes « possibilités » s’étaient vraiment transformées, mon ressenti devenant plus précis, plus subtil.


Mon premier stage de crusine s’est fait en 2015 chez Karolina et Abel. http://www.alchimiedeveil.com/alimentation-vivante/stages/


Une véritable découverte. Je m’étais inscrite pour passer un week-end sympa et différent, cela a été une révolution ! De couleurs, de goûts. Non, les crudivores (ceux qui mangent uniquement cru) ne mangent pas que des carottes râpées ou des jus ! Loin de là.

Avec eux, j’ai appris à faire des gâteaux crus, des smoothies exceptionnels avec des tas de fruits et légumes que je n’aurais jamais pensé à mélanger, des sauces de salades incroyables. J’ai même testé une pizza crue (faite uniquement avec des associations de légumes, y compris la pate, épatant. J’ai redécouvert la sensation de satiété, et compris pourquoi elle revenait. Karolina et Abel allient dans leurs stages de vraies explications théoriques avec de la pratique et de la dégustation.


Bref, j’ai découvert un nouveau monde…

…Que j’ai exploré seule quelques mois. Et croyez moi, quand j’arrive chez des amis avec ma recette de brownie au chocolat et ma fameuse tarte à la framboise – les deux sans œuf sans lait sans farine et sans cuisson – et que je suggère de trouver ce que ces gâteaux ont de différent, PERSONNE ne remarque qu’ils sont crus ! (ça m’épate à chaque fois).


A la suite de ce stage, j’ai commencé à intégrer plus de cru dans mon alimentation. Je me sens plus dynamique, plus « pêchue » (en écrivant cela, je souris en me disant que ceux qui me connaissent vont se demander comment c’est possible…. Je répondrais que c’est peut-être un de mes secrets 😉


Cette année, j’ai donc replongé, pour le plaisir, et pour connaitre d’autres astuces de cuisine. J’ai décidé d’aller m’immerger 4 jours dans le sud, suivre le stage de Cilou http://www.crusineacademie.com/inscriptions

Stage de Crusine chez Cilou et sa Crusineacademie
Là encore, j’ai découvert des trucs incroyables : des fromages et yaourts crus (sans lait…) , de la crème catalane et de la crème anglaise sans œuf et sans lait, réalisés uniquement à base de végétaux, une variété de mets et de saveurs inimaginable.

Quatre jours de ce régime, et on ressort avec une énergie renforcée. Je me sens comme « nettoyée » et ma connexion à la nature, grâce aussi au lieu magique où se passait le stage, au milieu des grands espaces de la plaine du Roussillon, est grandement clarifiée.

Bref, je souhaitais partager cette expérimentation avec vous. Pourquoi ? Quelquefois, il est bon de rappeler quelques évidences. Ainsi : Comment pourriez vous avoir de l’énergie en vous nourrissant de merguez et saucisses faites de viande morte, carbonisées sur le barbecue estival et arrosées de vin de table ?

Ne croyez pas que je mange cru à 100%. Non, pas encore, et je ne crois pas que cela soit mon objectif. Par contre, j’ai appris à être de plus en plus consciente de ce que je mange, de l’impact pour mon corps,  et pour mon énergie. Et c’est déjà énorme. Petit pas par petit pas, chacun avance à son rythme.

L’alimentation est pleine de possibilités. Je vous invite à expérimenter.

Votre bien-être intérieur dépend aussi de ce que vous ingérez.

Coeurdialement

Mary Laure Teyssedre

(Ce message n'apparait qu'1 seule fois)

Inscrivez-vous à la Newsletter, 
Recevez la vidéo explicative :

Vos informations sont protégées.

A très vite pour découvrir tout ce que peut vous apporter l'énergétique !